Les gestes +

Cette liste sera régulièrement complétée car nous avons toujours de petites choses à faire !

(d’ailleurs vos astuces et conseils éthiques sont les bienvenus, alors envoyez vos remarques à : cleah@riseup.net).

.

LES GESTES + :

Les petites choses pour moins polluer, les astuces et quelques règles de savoir-vivre !

* À LA MAISON :

– Ne pas laisser des lumières allumées dans des pièces où il n’y a personne !

– Utiliser du papier toilette recyclé (ou labellisé PEFC – Label de forêts gérées avec respect).

* DANS LE JARDIN / POTAGER :

S’occuper de son jardin, des ses fleurs, de ses légumes et fruits sans pollution et sans tuer les animaux :

-Pour éloigner les limaces : Faire bouillir de l’eau avec des feuilles de menthes poivrées et du persil écrasé, puis laisser reposer et filtrer. Verser le jus dans un pulvérisateur et vaporiser sur les plants.

– Afin d’éviter que les vers ne dévorent vos carottes, semez-les avec des graines de radis.

* DEHORS :

– Ne pas faire de feu avec du bois (beaucoup sont traités et donc toxiques quand ils brûlent) ou des plantes coupées dans le jardin (gaspillage et émission de CO2) mais les déposer dans une déchetterie (le bois sera recyclé et les plantes feront du compost).

– Ne pas jeter quelque chose dans une poubelle déjà pleine (cela risque de tomber sur le sol et polluer le lieu !).

– Ne pas répondre au téléphone dans un espace public fermé (restaurant, train…) et le mettre sur silencieux par respect pour les autres !


* EN VOITURE :

La voiture n’est pas un truc très écolo, et il vaut mieux privilégier les transport en commun pour des distances importantes et la marche ou le vélo quand cela est possible, mais elle reste un moyen de locomotion utile, alors…

Avoir un geste écolo en voiture réduit non seulement les émissions de gaz à effets de serre et la pollution, mais aussi réduit la consommation de carburant et l’usure du moteur… Donc pourquoi s’en priver ?!

– Éteindre sa voiture si l’on est arrêté plus de 20 secondes quelque part (même à un feu tricolore), puisque passé ce délais, la voiture pollue plus en restant en route que de la redémarrer !

– Choisir une pompe à essence fréquentée (la cuve est plus régulièrement remplie et n’a pas le temps de produire des vapeurs de gaz qui dispersent le carburant).

– Ne pas enfoncer le pistolet à fond dans le réservoir et ne pas appuyer à fond sur la gâchette, cela diminuera l’introduction de vapeurs.

– Mettre du carburant le plus tôt possible le matin quand il fait chaud, car la chaleur peut transformer 10% de l’essence ou du gasoil en vapeur (du coup, 1/10ème de carburant est inutile et part en émanations).

– Vérifier chaque mois la pression des pneus, et les regonfler si nécessaire suivant les préconisations du fabricant (après quelques kilomètres, les pneus ont chauffé et il faut rajouter 0,3 bars sur la mesure affichée). Des pneus bien gonflés économisent au moins 2% de carburant !

– Vérifier le carnet d’entretien (vidanges, filtres…). Une voiture consomme au minimum 2% de moins de carburant quand elle est en bon état.

– Vérifier le parallélisme (si sur route plane et droite, la voiture a tendance à partir d’un coté ou de l’autre, c’est qu’il y a défaut) car cela entraine une usure plus rapide des pneus qui frottent plus sur les routes et donc augmente en même temps la consommation d’essence.

– Éteindre sa climatisation en ville, car cela augmente la consommation de carburant de 6%. Par contre, sur autoroute, la climatisation consommera toujours moins de carburant que la modification aérodynamique de la voiture avec les vitres ouvertes.

– Une fois les pneus usagés, les remplacer par des pneus basse consommation qui diminuent la résistance au sol de 20 % et qui du coup, font baisser la consommation de carburant de 0,2l/100km en moyenne et durent 40% plus longtemps que les autres pneus, et ce pour le même prix de départ.

– Rouler plus tranquillement, en anticipant les manœuvres et en gardant une vitesse constante (ne pas freiner et accélérer constamment), cela économise jusqu’à 10% de la consommation de carburant.

– Ne pas insister sur les rapports de la boîte de vitesses et passer celles-ci (pour les voitures de plus de 15 ans) entre 1500 à 2000 tours pour les moteurs diesel et entre 2500 et 3000 tours pour ceux à essence. Cela diminuera la consommation de carburant jusqu’à 10%.

– Ne pas laisser la voiture au point mort pour ralentir, mais enclencher une vitesse pour rétrograder en utilisant ainsi le frein moteur cela coupe l’arrivée de carburant et il n’y a donc pas de consommation, alors qu’en point mort, la voiture pompe 0,5l/100km.

(pleins d’autres à venir !)