Stand au Festival Gemme La Résistance

CLÉAH a été présent au Festival Gemme La Résistance, les 7 et 8 juillet 2012.

Arrivé sur place assez tôt pour avoir un bon emplacement, le stand s’est installé dans une des 2 tentes du village associatif au coté de nombreuses autres associations et organisations.

Sur le stand, on pouvait trouver tout le matériel d’info de CLÉAH (badges qui ont été très prisés, affiches et tracts), de l’APCS (badges et tracts), de GLOP PROD (badges et BD « L’Épopée de Mantinuka ») et TRIBALskateboards (autocollants, boards, badges et tract) et la charte du Réseau Éthique pour les Animaux (dont sont membres tous les participants du stand).

A l’extérieur, la banderole VEGAN et le drapeau CLÉAH étaient déployées vers le coté le plus passant du festival et donc le plus exposé à la vue de toutes et tous, attirant ainsi bon nombre de personnes à venir découvrir le panneau d’affichage avec les infos et affiches de CLÉAH.

Le soleil était au rendez-vous et du monde est venu se renseigner, poser des questions, lire les affiches, les tracts, papoter sur de nombreux sujets…

Des échanges sympathiques avec d’autres militantes et militants ou simplement des curieuses et curieux ont eu lieu tout le week-end !

Samedi soir, pendant l’installation des instruments entre 2 groupes de musique, un membre de CLÉAH est monté sur scène pour présenter sa vision du militantisme et ses valeurs : respect de la planète, de l’humain et des animaux sur des bases libertaires anticapitalistes, en remerciant l’organisation et en invitant les gens à venir découvrir les stands du village associatifs avec son slogan « savoir rire et militer » !

Pendant la nuit et jusqu’en début d’après-midi, la pluie est venue effrayer les organisatrices/organisateurs et participantes/participants, mais le temps s’est mis du bon coté et le festival s’est déroulé sans problème.

La plupart des personnes comprenant facilement le fait de ne pas fumer et/ou boire d’alcool  à coté du stand, l’ambiance fut conviviale et enrichissante pour toutes et tous avec des prises de contacts avec d’autres militantes et militants afin de créer des liens en s’associant à d’éventuels évènements futurs.

Le stand de CLÉAH et ses partenaires, à coté de celui de Vegan Pays Basque, a montré l’importance de soutenir des alternatives et initiatives locales sur des bases antispécistes. Par sa présence, CLÉAH a démontré la cohérence d’un militantisme éthique et responsable et s’impliquera encore un peu plus en 2013, puisqu’il a été proposé de participer un peu plus activement à la gestion des repas afin de pouvoir proposer un véritable MENU VEGAN-EDGE pour la prochaine édition du Festival GemMe la Résistance de Sanguinet !

 

 

 

 

 

Appel à soutien au festival « Gemme la résistance » :

Le festival militant et à prix libre de la résistance ne désarme pas : pour la cinquième année, il décolle même avec une participation proche du triple qu’en 2011 accompagnée de plus de 20 collectifs et associations en lutte.

Ces nouvelles encourageantes sont renforcées par la présence de groupes musicaux connus et militants cette année (les Fils de Teuhpu, mon Coté Punk, la Collectore, la Fanfare en pétard, Brassen’s not Dead) ainsi que celles projetées pour 2013 (parabellum, commando amputé Berurier noirs, les Ogres de Barbac, Skitilites).

 Né de la volonté de faire se rencontrer les différentes luttes au sein d’un festival accessible à tous et de qualité, ces bonnes nouvelles ne suffisent pas à mettre en péril, le désormais connu, festival de Sanguinet.

En effet, l’effet prix libre et pas cher y contribuant, l’événement connaît encore cette année un déficit de plus de 3000 euros. Les bénévoles et acteurs du festival étant les seuls à contribuer financièrement au projet, ne peuvent supporter ce poids mais ne sont nullement prêt à lâcher le machis sans livrer bataille.

C’est pourquoi les organisateurs lancent :

  • un appel aux dons auprès de ceux et celles qui souhaitent que vive le festival de la résistance
  • un appel à concerts et événements de soutien auprès des artistes qui souhaitent jouer et lutter à leur coté ou tout simplement aider à ce que ce rendez-vous puisse perdurer
  • un appel à toutes celles et ceux qui pourraient relayer les deux premiers appels

 Pour que vive le festival, résistez avec nous, envoyer un mail à julien.sillac@gmail.com afin d’organiser un concert de soutien ou envoyer vos contributions en envoyant un chèque à l’ordre de l’association « les jardins de Sillac » au 2365 route de Sillac 40470 Sanguinet.

Plus d’infos sur leur site en cliquant ici : http://gemmelaresistance.org

Les commentaires sont fermés.