Recontre avec CLÉAH

CléahWeb

L’occasion a été donnée, par l’Espace de Vie VEGANETHIK de Capbreton, à CLÉAH de présenter notre contenu, nos projets, nos actions et pourquoi pas susciter des motivations.

Une rencontre qui n’a pas été sous forme de conférence, mais plutôt une petite présentation rapide qui a permis surtout à toutes et tous de poser des questions précises. Un moment militant mais aussi sympathique.

Un petit buffet 100% vegan-edge a été offert.

La rencontre a donc débutée par une présentation :

CLÉAH a été créé en 2012 sur St Paul lès Dax dans les Landes(40), avec l’expérience d’un militant de l’ancien CALM de Moselle(57) – Collectif d’Actions Libertaires Multilatérales (de 1989 à 1999), revenu au militantisme actif après sa participation au développement d’une structure dans le Pays Basque Nord.

Cette rencontre fut l’occasion de présenter les productions de CLÉAH (badges, affiches et autres) mais aussi les différentes actions déjà organisées et bien sûr celles à venir !

1CL

CLÉAH base ses actions sur un principe simple : Le fait de lutter pour un monde meilleur se fait par l’exemple et donc passe par des actions ludiques et vivantes, et pas des processions tristes (même si elle participe parfois à des défilés pour revendiquer certaines choses, tant vers les manifestants/manifestantes que les autres).  

CLÉAH est une structure non hiérarchique et anti-totalitaire qui véhicule le principe de démocratie directe, sans pouvoir d’aucune sorte et contre toute forme de discrimination, tant vers soi-même, que vers les autres (quels que soient leurs sexes, orientations sexuelles, origines culturelles, âge…) y compris les animaux, dans le respect de la nature (biodiversité et environnement).

2CL

CLÉAH est ouvert à toutes les personnes qui partagent ses valeurs qui sont donc libertaires vegan-edge, qui ne sont pas encore assez importantes dans notre société mais qui tendent à le devenir. C’est pourquoi, CLÉAH reste ouvert aux sympathisantes et sympathisants qui se retrouveraient sur une ouverture d’esprit en transition vers des valeurs libertaires vegan-edge.

Pour l’instant, sur Capbreton, CLÉAH n’est pas connu, c’est pourquoi des actions seront entreprises pour le faire connaître (stand d’info, animations, collages, tractage…). Mais, il est important de constater que les gens ne se mobilisent que très peu lorsque les choses ne les touchent pas directement. Les ravages de la pollution, la montée des réactionnaires et de la haine de l’autre, le manque de considération des plus faibles… ne se voient pas.3CL

Une slogan dit : « Pire que le bruit des bottes : le silence des pantoufles ! » Ne sommes-nous pas toutes et tous responsables de ce qui se passe autour de nous ?

Ne rien faire, c’est laisser faire les choses. Tout comme refuser d’agir, c’est cautionner tout ce qui se passe. Un slogan dit : « si tu ne fais pas partie de la solution, c’est que tu fais partie du problème ». C’est parce que nous rêvons d’un monde meilleur, que nous ne pouvons plus rester passifs/passives !

Vouloir un changement, c’est le provoquer, et un autre slogan dit « Si tu veux que le monde change, commence par toi ! ». Devenons ce que nous voulons, sans attendre, même si nous sommes peu nombreux et nombreuses.

L’abolition de l’esclavage a été imposé par une minorité d’esclavagistes qui refusèrent cet état de fait contre l’avis de plus de 90% de la population de l’époque qui trouvait normal d’avoir des esclaves. Et pourtant, plus aucune personne censée ne reviendrait sur ce fait aujourd’hui.

C’est pourquoi, il faut agir dès maintenant, pour revendiquer de droits pour nous-mêmes, pour les autres dont les animaux et pour la nature dans son ensemble, pour que la destruction et l’exploitation de la planète cesse enfin !

Ce ne sera pas facile de changer les choses, car trop d’intérêt de pouvoir (politique, religieux, industriel et financier) sont en jeu, mais comme il est dit : « Une nouvelle idée est d’abord ridiculisée et dénigrée, avant d’être combattue avec violence, pour être enfin, un jour, adoptée par toutes et tous comme une évidence. »

La nature et les animaux, voire même certains humains, ne peuvent revendiquer eux-mêmes/elles-mêmes leurs droits, c’est pour cela que nous avons le devoir de le faire à leurs places !

Rejoignez CLÉAH pour un monde un peu moins pire !

 

Les commentaires sont fermés.