Racisme dans les manifs pour les animaux

FAIT GRAVISSIME QUI MONTRE QUE LA CAUSE ANIMALE VA MAL EN FRANCE :

A Alès, le 8 septembre 2012, lors d’une manifestation anti-corrida devant la mairie où il y avait des mariages dont l’un d’eux était un mariage « mixte » (une personne d’origine magrébine et l’autre d’origine européenne) :
A la sortie, une militante anti-corrida a commencé à insulter la famille d’origine magrébine de tous les mots avant de se faire rappeler à l’ordre ! (anecdote : Elle portait les couleurs de la fondation bardot !).

(Fait relaté par plusieurs témoins participants à cette manifestation).
Mais même si des personnes sont venues la faire taire, le mal était fait : Ces gens ont été victimes de propos racistes PAR une personne d’une manif pour les animaux !
.

Cela NE DOIT PLUS JAMAIS ARRIVER !
PLUS JAMAIS ÇA !

À l’heure où le respect de la planète et de tous les êtres qui y vivent sont bafoués et menacés de destructions de toutes sortes, il est temps de mettre au centre de nos valeurs, la notion de respect de tous les êtres de cette planète (humains et animaux) en condamnant, mais aussi et surtout en combattant, toutes les discriminations pour une éthique pour tous les êtres sensibles ! Il est vraiment temps que TOUTES les structures militant pour les animaux cessent d’être complaisantes avec les personnes qui véhiculent une haine injustifiable car si tu ne fais pas partie de la solution, c’est que tu fais partie du problème !
Nous voyons ici que l’union ne fait pas la force, mais que ce genre d’union décrédibilise complètement l’éthique de notre combat !
Lire l’article du Réseau Éthique pour les Animaux à ce sujet (ici !)

L’affaire suite :

Cette affaire fait grand bruit puisque un journal a relaté notre article et demander des explications au responsable de l’action et de l’association qui organisait cette manifestation :
Voir l’article ici :
Le résultat de tout ça, outre les excuses que devrait adresser cette asso à la famille en question, est qu’il est vraiment temps de se débarrasser définitivement de ce genre de personnes dans nos actions. L’unité ne peut justifier ce genre de propos et comportements qui décrédibilisent les valeurs éthiques de la cause animale. Il n’est pas un combat pour les animaux et un autre pour les humains : C’est le MÊME combat et ce, que l’on soit juste contre la corrida ou pas ! Nous avons besoin de valeurs saines débarrassées de toute forme de discriminations pour que nos messages soient entendus !
CLÉAH espère que le CRAC prendra ses responsabilités et qu’il tiendra son engagement (relaté dans l’article de journal en lien) à faire le ménage dans ses rangs.
La lutte contre cette ignoble maltraitance animale qu’est la corrida a besoin d’être portée par des personnes de valeurs et non par un ramassis de racistes, sexistes, homophobes et autres oubliés de l’intelligence !

Pas de fachos, même pour les taureaux !

Les commentaires sont fermés.