Archives de la catégorie: Brèves

Brèves

Les zoos

Parce que cette image n’a besoin d’aucun autre commentaire :

“Le jour où l’on comprendra qu’une pensée sans langage existe chez les animaux, nous mourrons de honte de les avoir enfermés dans des zoos et de les avoir humiliés par nos rires.”

Boris Cyrulnik

 

Brèves

Pourquoi ?

Ce n’est pas une façon de culpabiliser les gens qui continuent de manger des produits issus de l’exploitation animale, mais une vraie question qui appelle à relativiser nos comportements.

En effet, il n’existe plus aujourd’hui (dans la plupart des pays, dont le nôtre) de personne ne sachant pas ce que veut dire « VEGAN », et encore moins d’où provient la viande qui est consommée chaque jour dans les assiettes.

De ce fait, en sachant qu’il existe déjà des alternatives gourmandes (et que le nombre de produits et d’offres ne feront qu’augmenter en proportion avec l’accroissement des personnes choisissant de passer à cette éthique), pourquoi continuer à faire souffrir et faire tuer des êtres sensibles (même un poisson ressent de la souffrance) ?

Ne serait-il pas temps de prendre en compte le sort des animaux et ainsi refuser de leur faire subir des horreurs juste pour un petit plaisir dans notre bouche ?

Brèves

Bisounours ?

Parce que nous parlons des injustices faîtes dans ce monde (envers certaines personnes quelles que soient leurs origines, leur sexe, leur genre, leur préférence sexuelle, leur âge …ou leur espèce pour les animaux) nous nous faisons taxer de bisounours parce que nous luttons pour un monde meilleur où il n’y aurait plus de discriminations, alors :

 

Brèves

Manifestation d’éleveurs/éleveuses

Le dimanche 23 juin 2103, des centaines d’éleveurs/éleveuses ont manifesté à Paris pour la sauvegarde de leur profession :

L’élevage français va mal et nous en sommes très heureux !

La viande et les produits issus de l’exploitation d’êtres sensibles devient un véritable problème pour les exploitants/exploitantes, et c’est tant mieux !

Des manifestantes/manifestants qui ont amenés avec elles/eux des centaines de pauvres bêtes dans les rues de la ville afin de faire passer une image de travailleuses/travailleurs sympathiques au grand public, avec dégustations et barbecues au milieu des animaux (histoire de leur rappeler comment ils vont aussi finir !).

Mais derrière leurs images idylliques de bourreaux sensibles amoureuses/amoureux de leurs bêtes (qu’ils/elles n’hésitent jamais à envoyer à l’abattoir), quelles sont leurs véritables motivations ?

La préservation de leur emploi est leur slogan, mais les raisons de cette colère de tortionnaires sans scrupules, sont bien moins flatteuses. En effet, ils/elles réclament une baisse significative du prix du grain et autres aliments pour leurs animaux (faisant ainsi pression sur les agricultrices/agriculteurs qui sont tout aussi étouffées/étouffés par la crise).

Mais une autre de leur revendication est une horreur pour toutes et tous, car ils/elles demandent une baisse des normes environnementales ! C’est à dire : le droit de polluer et la non prise en charge du bien-être animal !

Les normes actuelles changent, car la considération des conditions de vie des animaux prend de l’importance, tout comme le respect de l’environnement.

Or, un élevage pollue et engendre forcément des souffrances : parfois physiques, mais presque toujours morales pour les animaux qui ressentent le mal, le froid, la faim ainsi que la solitude, le stress du confinement, la séparation avec leurs mères…

Pour pouvoir vivre d’un élevage, c’est à dire faire du profit sur le sort d’autres êtres vivants sensibles, il n’y a pas d’autre possibilité que le rendement au détriment des animaux et de l’écologie : rejets des déjections remplies de produits chimiques tels que les antibiotiques et autres stimulants musculaires chimiques, les OGM… qui se retrouvent sur les champs et dans la nature (ruisseaux, mers, océans, nappes phréatiques…), des centaines de bêtes entassées dans des bâtiments et voyant parfois jamais le ciel  : les élevages en plein air sont rares et modifient la nature au détriment des espèces sauvages qui doivent s’adapter …ou mourir, comme le loup, les ours, les lynx, les chats sauvages, des cervidés, des oiseaux et autres rongeurs (la liste est longue!).

Le bio n’est pas moins épargné : un élevage même bio émet des déchets (moins chimiques certes pour la terre, mais polluants quand même l’air et l’eau), les animaux sont nourris avec des grains bio mais sont souvent confinés dans des bâtiments (les poussins mâles sont broyés ou gazés vivants pour ne garder que les femelles qui feront des poules pondeuses, un veau sera enlevé de sa mère et donc tué pour ne garder que le lait pour les humains, etc…).

Il n’est pas acceptable de laisser ces barbares continuer à faire souffrir des animaux en polluant notre planète !

Une seule solution contre le manque de respect de l’élevage pour les animaux et la nature : DEVENEZ VEGAN !

Brèves

2013……

Parce que 2012 n’a pas été la fin du monde, ni la fin d’un monde …celui de celles et ceux qui exploitent leurs semblables (femmes, hommes ou parfois enfants) en les faisant travailler, en les privant de droits, en les violant ou en les emprisonnant pour leurs idées et bien d’autres horreurs encore. Ce monde cruel où certains animaux sont utilisés de multiples manières, mais toujours sans véritable considération pour leur vie et qui servent de nourriture (viandes, poissons, crustacés…), à faire de la nourriture (laits, œufs, miels…), à divertir (cirques, zoos, manèges, aquariums, corridas, chasses, pêches…), à se faire plaisir (animaux dits de « compagnie…), à tester des produits (laboratoires, écoles…), à se vêtir (fourrure, laine, cuir…) et bien d’autres atrocités au nom d’une hypothétique, mais pathétique, « supériorité » !?. Ce monde incompréhensible où l’humain détruit le seul habitat qu’il possède : La Terre ! La pollution est partout et malgré tous les avertissements des scientifiques à travers le monde, rien ne change ! La dégradation de notre environnement et de la biodiversité continue (transports à carburants pétroliers, élevages de masse d’animaux pour l’alimentation, course au nucléaire, grands projets inutiles, déforestations en tout genre…).

C’est parce que nous avons en nous, la force de changer les choses. Et parce que nous sommes convaincus/convaincues que nous pouvons faire évoluer ce monde vers plus d’éthique de de respect, que CLÉAH souhaite une excellente année 2013 pour toutes celles et tous ceux qui se bougent avec éthique contre ce système capitaliste qui créé des inégalités en tout genre entre humains (salariat, racisme, xénophobie, sexisme, homophobie…), qui cautionne la recherche du pouvoir malsain en divisant les gens (élections, religions, sectes, drogues…), qui continue de nier le droit fondamental à un être vivant à ne pas souffrir de quelque manière que ce soit (les animaux ne sont pas des objets et ont tous le droit à vivre sans être exploités de quelque manière que ce soit) et qui ne cesse de détruire un peu plus chaque jour notre environnement !

RÉALISONS NOS RÊVES DE JUSTICE POUR TOUTES ET TOUS !

QUE 2013 SOIT L’ANNÉE DE L’ÉTHIQUE

POUR UN MONDE ANARCHO-VEGAN-EDGE

Brèves

Racisme dans les manifs pour les animaux

FAIT GRAVISSIME QUI MONTRE QUE LA CAUSE ANIMALE VA MAL EN FRANCE :

A Alès, le 8 septembre 2012, lors d’une manifestation anti-corrida devant la mairie où il y avait des mariages dont l’un d’eux était un mariage « mixte » (une personne d’origine magrébine et l’autre d’origine européenne) :
A la sortie, une militante anti-corrida a commencé à insulter la famille d’origine magrébine de tous les mots avant de se faire rappeler à l’ordre ! (anecdote : Elle portait les couleurs de la fondation bardot !).

(Fait relaté par plusieurs témoins participants à cette manifestation).
Mais même si des personnes sont venues la faire taire, le mal était fait : Ces gens ont été victimes de propos racistes PAR une personne d’une manif pour les animaux !
.

Cela NE DOIT PLUS JAMAIS ARRIVER !
PLUS JAMAIS ÇA !

À l’heure où le respect de la planète et de tous les êtres qui y vivent sont bafoués et menacés de destructions de toutes sortes, il est temps de mettre au centre de nos valeurs, la notion de respect de tous les êtres de cette planète (humains et animaux) en condamnant, mais aussi et surtout en combattant, toutes les discriminations pour une éthique pour tous les êtres sensibles ! Il est vraiment temps que TOUTES les structures militant pour les animaux cessent d’être complaisantes avec les personnes qui véhiculent une haine injustifiable car si tu ne fais pas partie de la solution, c’est que tu fais partie du problème !
Nous voyons ici que l’union ne fait pas la force, mais que ce genre d’union décrédibilise complètement l’éthique de notre combat !
Lire l’article du Réseau Éthique pour les Animaux à ce sujet (ici !)

L’affaire suite :

Cette affaire fait grand bruit puisque un journal a relaté notre article et demander des explications au responsable de l’action et de l’association qui organisait cette manifestation :
Voir l’article ici :
Le résultat de tout ça, outre les excuses que devrait adresser cette asso à la famille en question, est qu’il est vraiment temps de se débarrasser définitivement de ce genre de personnes dans nos actions. L’unité ne peut justifier ce genre de propos et comportements qui décrédibilisent les valeurs éthiques de la cause animale. Il n’est pas un combat pour les animaux et un autre pour les humains : C’est le MÊME combat et ce, que l’on soit juste contre la corrida ou pas ! Nous avons besoin de valeurs saines débarrassées de toute forme de discriminations pour que nos messages soient entendus !
CLÉAH espère que le CRAC prendra ses responsabilités et qu’il tiendra son engagement (relaté dans l’article de journal en lien) à faire le ménage dans ses rangs.
La lutte contre cette ignoble maltraitance animale qu’est la corrida a besoin d’être portée par des personnes de valeurs et non par un ramassis de racistes, sexistes, homophobes et autres oubliés de l’intelligence !

Pas de fachos, même pour les taureaux !

Brèves

Corrida : La honte constitutionnelle.

Vendredi 21 septembre 2011, le conseil constitutionnel appelé le conseil des « sages » a rendu son verdict en faveur de l’exception locale que représente la corrida en france !
« Sages » qui viennent de renvoyer une légitimité à tou.te.s les abruti.e.s assoiffé.e.s de sang !

UNE HONTE !

Des arguments pitoyables pour justifier le plaisir de voir un être souffrir avant d’être lâchement exécuté pour le simple fait d’être un taureaux !

Car il est important de rappeler ici que derrière le mot « tradition » se cache des réalités cachées :

Une tradition qui a besoin d’argent public (de NOS impôts) pour exister car les corridas ne font pas recette !
Une tradition qui a besoin des touristes pour remplir les arènes !

Une tradition condamnée par une majorité de personnes qui vivent dans les régions du sud de la france où se déroulent les corridas !

Une tradition qui est condamnée dans le reste du pays par des amendes et des peines de prison pour acte de cruauté envers les animaux !

CETTE EXCEPTION BARBARE DOIT CESSER !

Il est temps de passer à l’ACTION, de toutes les manières qui vous sembleront justifiées !

Face à l’injustice, tous les moyens sont bons pour faire entendre la justice !

Carte avec les départements et les villes avec des arènes plus ou moins grandes où des taureaux sont mis à mort ! Il faut leur faire savoir que NOUS NE VOULONS PLUS DE LA CORRIDA et que tant que ces villes perpétueront cette barbarie, nous n’y dépenserons plus notre argent !

Des infos, affiches, actions ici :

Brèves

Et si…

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

CI dessus, l’affiche de lancement d’une campagne pour la promotion du VEGANISME.

Être VEGAN est un style de vie éthique basé sur le refus de participer à l’exploitation animale, mais aussi humaine (contre toute forme de discriminations, que ce soit le racisme, le sexisme, l’homophobie…). C’est mettre en pratique les valeurs de respect de tout être sensible. Dans les actes, c’est refuser d’acheter, de consommer, de porter, de soutenir, de payer… pour toute chose qui entraîne l’exploitation et/ou la mort d’animaux (alimentation, habillement, soins, produits, jeux, divertissements, loisirs, compagnie…).
Retrouvez dans la rubrique « VIE PRATIQUE » pleins d’astuces, conseils, recettes pour vous aider à passer le cap !
N’hésitez pas à nous contacter; CLÉAH sera fier de devenir votre parrain vegan !

Brèves

La valls des horreurs !

Le 11 septembre 2012 était étudié par le conseil constitutionnel, la validité de la corrida par rapport à la législation et le droit français, qui stipule que la loi française est « une et indivisible ». Loi française qui est étrangement complaisante pour la corrida puisque certaines villes françaises sont « autorisées » à pratiquer ces actes barbares alors qu’ils sont interdits sur tout le reste du territoire et même passibles de peines de prison et d’amendes importantes pour maltraitance animale.
Or, non content de détruire des camps de Roms qui essaient de survivre dans des conditions souvent pitoyables d’insalubrité et ce sans aucune prise en compte de leur devenir, le ministre de l’intérieur manuel valls vient d’aller soutenir la corrida auprès du conseil constitutionnel !

Décidément, encore un triste ministre qui ne brillera pas par son éthique !

Le conseil constitutionnel a rendu son verdict le 21 septembre 2012 (infos ici).

Les actions de CLÉAH contre la corrida (ici)

Comme beaucoup de françaises et français, CLÉAH demande la démission de ce triste personnage qui bafoue impunément les volontés de la majorité du peuple, tout en rappelant que le combat de CLÉAH sur le terrain politique (le mot politique = gestion de la société, et non recherche de pouvoir politicien !) est animé par le désir d’une société libertaire débarrassée de tout pouvoir aussi démocratique puisse-t-il se revendiquer en remplaçant ce système exploitant les unes/uns au détriment d’autres ! CLÉAH milite pour une société libre pour des êtres libres… ce qui ne l’empêchera pas de réclamer des droits, des comptes et des devoirs pour celles et ceux qui sont victimes d’injustices.

Brèves

A.L.F. le film …à ne PAS voir !

Lancé par le RÉSEAU ÉTHIQUE POUR LES ANIMAUX, dont fait partie CLÉAH, une information importante sur la sortie d’un film :

Article reproduit ici :

La sortie imminente d ’un film de Jérôme Lescure intitulé « A.L.F. LE FILM » a motivé un grand nombre de militantes et militants qui œuvrent parfois dans l ’ombre pour défendre les animaux.

A.L.F. (Animal Liberation Front – Front de libération Animal) est une organisation qui existe vraiment et mène des actions illégales radicales comme le sauvetage et la libération d ’animaux dans des élevages ou des laboratoires (beaucoup aux USA et Angleterre, mais aussi à travers toute la planète).

Le réalisateur, Jérôme Lescure, a posté sur internet la présentation de son film soutenu, entre autres, par brigitte bardot (via sa fondation qu ’elle représente et dont elle est la responsable !). Jérôme Lescure, fier de ce soutien, à posté la lettre de soutien et d ’encouragement signée de la main de bardot (avec l ’entête de sa fondation !).

Mais, fait révélateur : Jérôme Lescure n ’a cependant pas répondu aux messages demandant des explications et n ’a pas non plus hésité à supprimer, sans exception, tous les commentaires opposés à ce soutien incohérent !

Pourquoi incohérent ?

Les positions politiques d’extrême-droite de bardot ne sont plus à faire (5 condamnations pour incitation à la haine raciale, soutien inconditionnel à lepen pour les élections…).

Or, le sujet de ce film est une découverte en forme de plongée dans le milieu militant d ’actions directes pour les animaux qu ’est l ’A.L.F.

Cette organisation véhicule des valeurs éthiques envers les animaux sur des bases antispécistes (contre la domination d ’une espèce sur une autre, ce qui englobe bien évidement les dominations et discriminations humaines, tels le racisme, le sexisme, l ’homophobie ou toute autre). L ’A.L.F. est enfin une organisation qui remet en cause le capitalisme lui-même avec ses dérives consuméristes qui détruisent les humains, les animaux et la planète pour le profit, c ’est pourquoi l ’A.L.F. est donc une organisation qui se revendique d ’extrême-gauche et libertaire !

Il est donc incompréhensible que Jérôme Lescure par le biais de son film, traite d ’un sujet aussi radical , non pas en y enlevant l ’éthique et les valeurs, mais en les remplaçant par ce soutien fascisant à l ’opposé des positions réelles de l ’A.L.F. !

Pour cette raison, nous appelons toutes les militantes et tous les militants éthiques à NE PAS ALLER VOIR CE FILM et à relayer cette information le plus possible !

Pour préserver l ’intégrité des valeurs de l ’A.L.F. :

NON À « ALF LE FILM » de Jérôme Lescure !

.

.

Ce film est également soutenu par « le klan du loup » groupuscule néo-nazi qui infiltre la cause animale !

Voir l ’article de fond sur le site de « la terre d ’abord » :

En cliquant ici !